Actualités locales

Berck-sur-Mer : un "corbeau" menace et passe à l'acte

29 janvier 2018 à 10h28 Par M.J.
La cible du mystérieux "corbeau", une partie de l'Institut Calot à Berck-sur-Mer. Il menace depuis plusieurs mois certains salariés, et ces derniers jours il (ou elle) est passé à l'acte en déclenchant des départs de feu.

Une vingtaine de salariés de l'hôpital spécialisé dans les affections neurologiques et les pathologies orthopédiques reçoit depuis déjà près de trois mois des messages mystérieux par SMS. L'auteur de ces messages insultants et menaçants est organisé, il a su jusqu'ici conserver son anonymat, notamment en utilisant un téléphone prépayé. Les messages menaçaient les familles, parfois les biens de leurs destinataires.

La semaine dernière, le "corbeau" a décidé de passer à l'acte. Selon le directeur général Benoît Dolle, interrogé par La Voix du Nord, un nouveau message envoyé mercredi dernier indiquait "Ce soir, fini de rigoler. Je passe à l'acte. Je vais mettre le feu entre 21h et 21h30 en quittant le service". Et de fait, dans la soirée un départ d'incendie a été provoqué dans un local poubelle, à l'aide d'une couverture enflammée.

De nouveau ce dimanche, deux départs de feu ont été signalés au sein de l'établissement, dans une chambre du service neurologique et dans le service douleur. Entre-temps le mystérieux pyromane avait revendiqué l'acte du mercredi, en promettant de récidiver.

Cette fois les débuts d'incendie ont eu plus de conséquences, avec 4 personnes légèrement intoxiquées et une quinzaine de patients évacuée.

Une enquête devrait être ouverte pour retrouver l'auteur des SMS mystérieux et incendiaire présumé, et déterminer s'il (elle) a agit seul(e), ainsi que les raisons de ces actes.