Attaque à paris : l'assaillant faisait l'objet d'une enquête antiterroriste

21 avril 2017

Un individu, seul, a ouvert le feu sur des policiers. Il faisait l'objet d'une enquête antiterroriste et était connu de la DGSI. L'attaque a été revendiquée par Daesh.

Une fusillade a éclaté en plein cœur de Paris, dans la soirée de ce jeudi, à trois jours du premier tour de l'élection présidentielle. Un policier a été tué à l'arme de guerre par un assaillant, lui-même abattu en riposte par les forces de l'ordre. L'assaillant est un Français de 39 ans, Karim C. Il faisait l'objet d'une enquête antiterroriste et était connu de la DGSI. Deux autres policiers ont été blessés, dont un gravement, lors de cet échange de tirs, mais son pronostic vital n'est pas engagé. Dans la soirée, l'Etat islamique a revendique l'attaque via l'agence Amaq, canal habituel de communication de l'organisation. Presque aussitôt après les faits, le parquet antiterroriste s'est saisi de l'enquête.