Affaire Nicolas Douchez : la réaction du RC Lens

27 octobre 2017

Nicolas Douchez est toujours en garde à vue. Le gardien du RC Lens avait été interpellé dans la nuit de mercredi à jeudi pour "violences conjugales".

Le footballeur de 37 ans était fortement alcoolisé au moment de son arrestation, dans un appartement du 17ème arrondissement de Paris. Selon Le Parisien, les policiers ont trouvé "sa compagne nue, en sang, le corps couvert d'hématomes, pleurant, hurlant, au milieu de son appartement dévasté". Nicolas Douchez était "énervé, les yeux brillants, sentant fortement l'alcool".

Il présentait un taux d’alcoolémie de 1,64 mg  d’alcool par litre de sang et a été placé en cellule de dégrisement pendant 12 heures. Sa garde à vue a été prolongée ce jeudi soir. 

Jeudi soir, le club a réagit via un communiqué. "Le Racing Club de Lens a pris connaissance des faits relayés par la presse et relatifs à la mise en garde à vue de Nicolas Douchez. Le Club ne peut pas s’exprimer sur des faits qui, s’ils étaient avérés, se seraient déroulés dans un cadre strictement privé totalement étranger au Club."

La réaction d'Eric Sikora

Ce vendredi, l'entraîneur du club, Eric Sikora, a été interrogé à propos de cette affaire lors de la conférence de presse d'avant-match (Lens se déplacera lundi soir à Châteauroux).

Concernant Nicolas Douchez, quand avez-vous appris cette nouvelle-là ? 

Sikora : Hier soir. Il y a une procédure qui est cours. Il y a des choses qui sont sorties dans les journaux. Ce matin, je n'ai pas eu de nouvelles par rapport à sa situation. J'ai pris acte. Je ne sais pas ce qui est vrai ou pas. Le plus important pour moi, c'est le match de Châteauroux.

Avez-vous été surpris ?

C'est dommage pour Nico, c'est dommage ce qui arrive. Maintenant, surpris... Sincèrement, c'est quelqu'un avec qui j'ai de bonnes relations, avec qui je n'ai jamais eu aucun problème à l'entraînement. Maintenant, la vie en dehors, je ne suis pas avec lui. Je ne sais pas ce qu'il fait. J'attends d'en savoir plus. Déjà comment c'est sorti ? Puisqu'on a tous les détails, est-ce que c'est vraiment tous les détails ? Moi j'attends de savoir ce qu'il s'est passé. Attention, je n'excuse pas mais j'attends de savoir ce qu'il s'est passé.

Qu'est ce que ça fait d'apprendre à cette occasion qu'un de vos joueurs se rend régulièrement à Paris ?

Toi quand t'as repos, tu restes chez toi ? Et puis, vous avez des preuves ? On est à Lens. Entre Lille et Arras. Avec le TGV, on peut aller très vite où on veut. Je n'ai pas un traceur sur tous les joueurs. Aujourd'hui, t'es joueur professionnel, tu sais que ce que tu as à faire ou pas faire.

Ça ne vous agace pas de constater que des joueurs comme Douchez, au vu de votre situation au classement ne fait peut-être pas tout pour être à 100% ? 

Forcément. Aujourd'hui t'es surpris de rien... Le foot c'est le reflet de la société. Si c'est vraiment ce qui s'est passé, c'est grave. J'attends. J'attends d'avoir sa version. J'attends avant de de me prononcer. Je ne vais pas passer 20 minutes sur Douchez. 

Est-ce qu'il ya eu un impact ce matin sur l'ambiance à l'entraînement ?

Les gars sont surpris et touchés. Nico, il n'est pas là. Je prépare le match sans Nico. C'est comme ça ! Aujourd'hui, je prépare le match sans Nico. Jérémy Vachoux, va le remplacer c'est un mec important. C'est un mec derrière qui peut prendre la place.