Actualités locales

A Louvroil, Chausséa a-t-il vendu des chaussures moisies ?

28 février 2018 à 09h54 Par M.J.
Une employée a envoyé un courrier de plainte au Procureur d'Avesnes-sur-Helpe, dénonçant une mise en danger de la vie d'autrui.

La plainte émane d'une salariée, appuyée par la CGT. Il y a quelques jours, elle avait déjà dénoncé des pratiques douteuses au sein de l’enseigne de chaussures, photo à l'appui publiée dans La VDN.

Depuis, l'enseigne a affirmé avoir diligenté une enquête interne et dément ces pratiques, justifiant la photo par des inondations à répétition.

L'employée en question affirme pour sa part que des chaussures arrivent régulièrement avec de l'humidité, de la moisissure à l'intérieur. Selon elle, les cartons de livraison dégagent eux-mêmes de la poussière de moisissure et les employés doivent les manipuler sans protection particulière. Si une paire de chaussure est moisie, les employés doivent les nettoyer avec juste de l'eau claire et un chiffon, avant de les proposer à la vente en magasin. Pas de désinfection.

Un appel à témoin lancé par la CGT

Le syndicat cherche à entrer en contact avec d’autres membres de Chausséa pour multiplier les témoignages. Il recherche aussi des clients ayant souffert de mycoses après avoir porté des paires de chaussures touchées par des moisissures, achetées chez Chausséa.

La CGT accompagne également plusieurs salariées qui dénoncent les conditions de management au sein du magasin. Deux d'entre elles ont déjà quitté l'entreprise suite à des dépressions.